SOLIDAGE - VUE D’ENSEMBLE

Solidage, le Groupe de recherche Université de Montréal – Université McGill sur la fragilité et le vieillissement, est localisé à l’Institut Lady Davis (ILD) de l’Hôpital général juif (HGJ). L’ILD, affilié à l’Université McGill, est un centre de recherche reconnu par le Fonds du Québec de recherche en santé. Solidage a été fondé en 1999 par le Dr Howard Bergman de l’Université McGill et de l’HGJ et par François Béland de l’Université de Montréal. Solidage est donc une initiative conjointe de professeurs, chercheurs et cliniciens des Université McGill et de Montréal. Il a été associé successivement au Groupe de recherche interdisciplinaire en santé (GRIS) et à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM). Des chercheurs du Centre de recherche en épidémiologie clinique de l’ILD, du service de gériatrie de l’HGJ et de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, de l’École nationale d’administration publique et de l’École de gestion de l’Université McGill en font partie.

 

Le projet de démonstration du Système intégré pour personnes âgées (SIPA) a été à l’origine de Solidage. Subventionné par le programme fédéral d’Adaptation des services de santé, par la Fondation canadienne de recherche sur les services de santé, par le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et par les Instituts de recherche en santé du Canada, SIPA était, et reste encore, le seul système de services intégrés aux personnes âgées soumis à une évaluation par devis expérimental. Autour du programme de recherche SIPA, un groupe de chercheurs s’est réuni pour obtenir une première subvention d’Équipe de recherche en santé des IRSC de 3,5M$ sur cinq ans (2001-2006). Le programme de recherche de cette Équipe portait sur l’adaptation des services sociaux et de santé aux personnes âgées, avec point focal l’évaluation du SIPA. Cette subvention d’Équipe a été suivi d’un financement de 3,7M$ sur 5 ans d’une deuxième Équipe de recherche des IRSC sur la fragilité et le vieillissement (2007-2012). Ce programme, développé en partenariat avec le groupe de recherche PRISMA, porte sur l’étude de la définition et opérationnalisation de la fragilité et des coûts en services de santé et de services sociaux qu’elle génère, sur l’adaptation des programmes locaux et régionaux de santé à la fragilité et sur les instruments de mesure de la fragilité pour une meilleure gestion clinique des soins aux personnes âgées fragiles. En 2012, la FRQS a octroyé au ILD une subvention pour un Project de développement stratégique innovant (PDSI) de 1,4M$ sur quatre ans. La recherche était appuyée par le Réseau de cancérologie Rossy (278 000$) et également par la Fondation de l’HGJ (450 000$). Les quatre axes de recherche utilisent une perspective comparative pour observer les trajectoires de soins, les processus de gestion et les pratiques cliniques de patients atteints de cancer avec maladies chroniques associées.

 

Le programme de recherche de Solidage se développe aussi autour des défis qu’affrontent les systèmes de santé, les établissements, les prestataires de soins et les personnes âgées elles-mêmes: l’onco-gériatrie; la maladie d’Alzheimer, la coordination des soins; l’adaptation de l’hôpital aux besoins des personnes âgées; les soins de longue durée; la multi-morbidité et la maladie chronique.

 

Les chercheurs de Solidage proviennent d’horizons disciplinaires variés : gériatres, chirurgiens, santé publique, sciences des organisations, sociologie, etc. Les professionnels de recherche offrent des services de statistiques, de documentation, d’informatique, de planification et d’exécution de collecte de données complexes, de gestion de fichiers administratifs et de dossiers de patients, de rédaction de protocoles de recherche et d’articles scientifiques. Le soutien à la recherche est assuré par un informaticien, une documentaliste et une responsable administrative. Les banques de données sont administrées par Solidage, conservées dans les règles de l’art et respectent les conditions d’approbation éthique sur les ordinateurs du Groupe. Elles sont accessibles aux chercheurs, stagiaires postdoctoraux et aux étudiants pour leurs projets de recherche.

 

Les bureaux de Solidage sont situés au 6ième étage du CLSC Métro, un des établissements, incluant l’Hôpital général juif, qui appartiennent au centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

 

Le nom SOLIDAGE

 

Nous avons choisi le nom SOLIDAGE pour représenter le Groupe de recherche Université de Montréal-Université McGill sur la fragilité et le vieillissement.

 

solidage image

Solidage est le nom botanique français de la plante communément appelée “verge d'or”. Bon nombre des quelque 125 espèces du genre “Solidago” poussent au Québec et au Canada, dont le Solidago graminifolia et le Solidago canadensis. Le mot Solidage évoque l'idée de solidarité et de consolidation.


On associe à la verge d'or plusieurs caractères positifs et bénéfiques, notamment:

 

- c'est une plante vivace robuste aux fleurs jaune or abondantes qui marque la fin de l'été.
- elle croît dans une diversité d'habitats.
- la plupart des espèces sont originaires de l'Amérique du Nord et y poussent à l'état sauvage.
- on lui attribue traditionnellement la propriété de guérir les plaies et on la considère comme un symbole de richesse et de chance.

 

 

    © 2016 Institut Lady Davis/Hôpital général juif. Tous droits réservés.

JGH Logo        McGill Logo